Gabes

Gabes


Histoire
Dans l'antiquité, Tacape est comptoir Phénicien, colonie Romaine et fief du Roi Numide Massinissa. Elle prend un rôle important avec l'arrivée des Arabes, car elle est le point de jonction entre les caravanes du désert et les voies du littoral. Le protectorat français va développer le caractère militaire de la ville qui abrite la garnison la plus nombreuse du colonisateur.
Détruite lors des combats de 1943, la ville est encore dévastée en 1962 par des crues exceptionnelles. La découverte de pétrole off shore (Plate-forme Achtart) redonne un nouvel essor à la cité. Ville de 24 000 habitants, elle est très industrialisée: pétrochimie, pêche au thon, conserverie sont ses atouts principaux, ainsi que son oasis et sa palmeraie de plus de 300 000 dattiers. La ville offre un beau site touristique : son golfe (l'antique baie de la Petite Syrte), réserve ornithologique de première importance.

Grande mosquée
La grande Mosquée, construite en 1952 groupe autour d'elle quelques rues commerçantes et les souks. La place du marché (vannerie, épices, henné, bijoux...) est entourée d'arcades dont les colonnes sont des réemplois de colonnes antiques... comme d'ailleurs la salle de prière de la mosquée de Sidi Driss (XIè) dans le pittoresque quartier de la Petite-Jara.

     
mosquee gabes Tunisie
 
gabes musée
Mosquée de Sidi Boulbaba
La Mosquée de Sidi Boulbaba est le monument le plus ancien et le plus vénérable de la ville. Sidi Boulbaba, barbier du Prophète, vint finir ses jours à Gabès. La mosquée vaut par sa cour aux belles arcades.
 
Musée d'Arts et de Traditions populaires
Situé dans une medersa de 1692, le musée présente des costumes, des objets de tous les jours, coiffes, bijoux, paniers à cosmétiques, trousseaux de mariage, outils...


La palmeraie - Chenini de l'Arad

De Gabes, une superbe promenade mène à Chenini de l'Arad à travers l'oasis. Chenini est un village pittoresque spécialisé dans la vannerie. Il s'y trouve un petit zoo avec des crocodiles, gazelles, fennecs, autruches, flamands... et à coté, un barrage romain.
Dans la palmeraie, la végétation se développe à "trois étages": tout en haut, les dattiers, l'eau en pied ; en moyenne hauteur, bénéficiant de l'ensoleillement "filtré" par les palmiers, grenadiers, abricotiers, pruniers... au sol enfin, légumes, tabac, plantes aromatiques, plantes fourragères. Le tout drainé par un savant réseau de rigoles ou "Séguias"

RADIO WLED BLED
 

Ecouter ici
Publicité
 
Logiciel Gratuit
 
Logiciel Gratuit
Contact
 

radiowledbled@live.com
 
Aujoiurd'hui 3 visiteurs (9 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=